Salem Bonjour

Une spécialité qu'on trouve dans plusieurs pays notamment en Moyen-Orient en Egypte, liban, Palestine, Syrie et au soudan, en Afrique également au Tchad, Mali, Togo etc.. et chaque pays est spécifique. Au maghreb c'est plus dans l'est Algérien, Tunisie et en Libye ou la mouloukhia est bien connue. Une poudre verte à base d'une plante séchée appelée la corète et ملوخية en arabe, contrairement à la version du moyen orient qui la cuisinent en feuilles fraiches, nous on utilise les feuilles séchées et réduites en poudre hyper fine. La mouloukhia est préparée dans d'autres pays pour célébrer le nouvel an du calendrier musulman afin que l'année soit verte et prospère...

Il existe également plusieurs façons de cuisson, perso depuis plusieurs dizaines d'années, je la prépare en appliquant la recette familiale qui se transmet de mère en fille. Je me souviens que ma mère me disait ne fais pas revenir l'ail, ça brule vite et laisse un gout amer et désagréable et son astuce c'était de la réduire en purée dans  un mortier avec un peu d'eau pour en faire un coulis. Mine de rien cette petite technique évite de gâcher tout le plat, elle me disait aussi prépare ta mloukhia quand tu te sens zen. Pas faux du tout le conseil de maman surtout que ce plat est très long a cuire et il doit être obligatoirement accompagné de matlouh ou kesra comme on fait chez nous, un bon pain traditionnel maison. 

Voilà aujourd'hui je vous fais découvrir un plat de chez nous, famillial, économique et qui n'est pas au gout de tout le monde.

Jugé moche et repoussant sans même le gouter et c'est bien dommage on passe à coté de qq chose bien bénifique pour notre corps. De toute façon moi je me régale et je peux en manger tous les jours, comme quoi y a pas que l'humain qui est jugé mais aussi la cuisine. Je la prépare également souvent avec un oignon mais aujourd'hui c'est sans. Si ça vous tente avec l'oignon dans ce cas on doit le faire revenir avec la viande. La cuisson pour moi sur un feu moyen 5 en induction dure 4h30 à 5h. 

PicsArt_01-27-05

Ingrédients :

2 à 3 morceaux de viande résistante à la cuisson (type boeuf, veau, agneau, kercha ou tripes (abats) etc.. du veau pour moi

2,5 càs de poudre de muloukhia ou corète (50g)

12cl d'huile neutre + 2 càs pour faire revenir la viande

5 gousses d'ail violette de préference

1 càc bombée de tomate concéntrée

3 feuille de laurie 

1/2 càc de piment rouge doux ou paprika

1/2 càc de ras el hanout rouge

Poivre 

1/2 càc de sel (Attention au sel la mouloukhia est réduit et la quantité diminue en cuisson).

3 litre d'eau bouillante 

PicsArt_01-27-05

Prèparation :

1- Mettre les deux cuillères d'huile a chauffer, ajouter les morceaux de viande et faire revenir sur tous les cotés sur feu doux.

2- De l'autre coté mélanger la poudre avec l'huile (12cl) et mélanger bien pour la faire dissoudre.

3- Mixer ou réduire les gousses d'ail en purée et allonger avec un peu d'eau pour obtenir un tit coulis.

4- Une fois la viande a prit une petite couleur dorée, ajouter les épices, le sel, les feuilles de laurier, la tomate concentrée et l'ail. Remuer régulièrement pour amalgamer le tout. 

5- Ajouter le mélange de la poudre à mouloukhia ou la corète et l'huile. Remuer, baisser le feu à faible et laisser revenir 5 à 10 bonnes minutes.

PicsArt_01-27-06

6- Chauffer l'eau à grande ébullition et l'ajouter, on doit avoir un grand bain d'eau qui se réduit tout au long des heures de cuisson. Démarrer la cuisson pendant 1 heure à ébullition sur feu moyen à couvert, ensuite baisser le feu et laisser cuire longtement.

7- Une fois la mouloukhia est bien réduite et a un aspect de purée couronnée d'un beau pain d'huile brillant, c'est le signe d'une parfaite cuisson. Si c'est le contraire on poursuit la cuisson qqs minutes supplémentaires, un manque de cuisson donne un plat amer en gout et presque immangeable.

20190127_175721